Entrelacs

 
 
 

Sous un ciel bas et lourd de sens
Les heures s'étirent et l'esprit dérive
Allègre ou nostalgique
Les sensations fusent et s'épanouissent
Le corps a ses souvenirs dont même l'âme
Ne peut l'empêcher de s'émouvoir
Les paupières mi-closes
Les notes scintillant aux oreilles
S'égrènent sans rigueur
Au gré des pensées qui s'égarent
A la recherche des cieux oubliés
Émotions évanescentes et sensations fugaces
Comme autant d'entrelacs
Entre hier et demain
Entre être et vivre
Les opposés se rejoignent
Les larmes suintent empreintes de sourires
Les yeux dérivent au seuil des vents
Qui hantent l'esprit
Les jardins se diluent en forêts
Les brumes déchirent le voile des apparences
Et derrière les ultimes masques du quotidien
Se dévoile l'horizon des temps
Aux doux profils perdus
Simplement enfouis sous la carapace
De rêves bornés qui enfin déploient leurs ailes



RETOUR