Les Folles Escapades du Chambellan

 

Ma hantise : une "panne d'imaginaire et un retour a la realite", bien

pire qu'une "panne de lumiere et un retour a l'obscurite".

l'Orage  
L'Epée Magique.  
La Forge des Ames.  
Les Graines de Chardons  
Le Pommeau de l'Epée.  
Nocturne au Château.  

 La folie n'est-elle pas l'ultime sagesse ?

Le chambellan fou donc presque sage.

 

 

Retour aux Chroniques


l'Orage. 
 
Hier soir, le temps etait a l'orage, l'horizon etait charge de lourds 
nuages d'encre dans lesquels les eclairs explosaient en un feu d'artifice d'apocalypse. Soudain une trouvee se dessina dans les nues noires laissant apparaitre le soleil rouge qui explosa de tous ses feux et lanca des rayons incandescents au travers du voile qui se decoupa comme les ailes d'un monstre. La foudre frappa une tourelle du chateau dans un grondement infernal et une bourasque d'une rare violence arracha des ardoises. 

Des creneaux entre lequels je contemplais le spectacle, je me retrouvai assis sur le chemin de ronde completement assourdi et ebloui. 

J'entendis une voix dans la cours qui disait : "Kriwi je t'ai deja dit 
cent fois de ne pas claquer la porte quand tu rentres ...." 

Le chambellan foudroye. 

Nocturnes au Château. 
 
Craignant les foudres de l'Alchimiste, je me suis refugie dans une  armure tronant au haut du grand escalier et j'avoue m'etre assoupi. Je fus reveille dans la nuit par une rumeur grandissante. La lumiere de la pleine lune filtrait par les vitraux et un leger courant d'air avivait les flammes des lampes, je constatai que le chateau s'animait, toutes les statues, tapisseries et peintures prenaient vie.  Au bout d'un court instant je sortis de ma cachette et me melai a la  foule des personnages.  

Ce fut une folle nuit ou il me fut donne l'occasion de faire une clignette a Mona Lisa, de participer masque au carnaval de Venise, d'avoir des idees friponnes en dansant avec la Venus de Botticelli, de chasser dans les sombres forets de Durer et de faire rippaille dans une noce Breughelienne. Sur les sages conseils d'un auto-portrait de Vincent j'evitai de justesse la galerie des Jerome Bosch. 

Mais il faut que je vous quitte et retourne me cacher, la statue d'un certain Commandeur me cherche parait-il. 
  

Le chambellan poursuivi par une reputation (surfaite).

 

Retour au Début


l'Epée Magique 
 
L'envie de posseder une belle epee jetant mille feux me tenaillait, je decidai donc de chercher un artisant capable de me forger une "speciale Durandal", le Herault avec qui je pris une pinte a la taverne me conseilla d'aller voir l'ancien joailler, vivant en hermite a l'oree de la foret. 

Je partis donc voir ce brave homme qui me recut fort afablement et me demanda l'objet de ma visite. 
Moi : "Je voudrais une epee jetant mille feux et qui pourfende les 
mechants", pouvez-vous me forger cela". 
Lui : "Je ne forge point, Monsieur, j'assemble, je sertis, je polis, 
votre epee sera un bijou". 
Moi : "fort bien, fort bien, faites moi cela, je vous paierai". 
Lui : "Le prix ce n'est pas a moi qu'il faut le payer, il vous faudra me ramener les elements au peril de votre vie". 
Moi : "Que vous faut-il donc ?"
Lui : "Pour commencer, il vous faudra des graines de chardon qui ne poussent que dans la foret de Broceliande, vous devrez les cueillir a la pleine lune". 

Je vous vois deja rassure, mais je vous avertis leurs epines sont empoisonnees et il vous faudra trouver l'astuce. Une fois serties elles donneront a votre epee les mille feux". 
"Ensuite il faudra, pour faire le pommeau, une anse du fourneau de notre Alchimiste. Pour ce faire, il vous demandera de lui servir d'assistant dans ses experiences, si vous l'aidez a franchir un pas dans sa quete, il vous donnera une des anses qui poussent a chaque fois a son fourneau." 
Moi : "Voila des epreuves qui me tentent et je me ferai une joie  d'accomplir". 
Lui : "Attendez, jeune impetueux, il vous reste a vous procurer la lame, qui pour etre invincible doit etre faite, heu ....". 
Moi : "Allez ne me faites point languir, je me sens pret a tout". 
Lui : "Et bien pour la lame, il vous faudra me ramener un poil de la  moustache de Kriwi". 
Moi : "GULP, comme dit SAP, heu ... je crois tout compte fait qu'une epee d'occasion fera l'affaire pour commencer". 
   

Le Chambellan deja carbonise,
a la recherche d'une bonne occase

 

Retour au Début


La Forge des Ames. 
 
Ayant besoin de faire quelques emplettes de premiere necessite, je me rendis au village. Apres avoir parcourru les boutiques, il me vint 
l'idee de me procurer un epee qui sied a mon rang. Je me dirigeai donc vers la forge du village. Je poussai la porte et me trouvai dans une grande salle aux voutes en ogives semblable a une salle d'attente ou un groupe se reposait sur des bancs. Le maitre de ceans etait quant a lui derrriere son comptoir en tablier blanc, bonnet et echarpe rouge.  

Je m'approchai de l'artisant et lui demandai : "Pourriez-vous me forger une epee, a la lame brillante et qui tienne les brigands a distance ?".

Lui : "Tres cher monsieur, dans ce havre de paix, nous ne fabriquons pas d'armes, nous fourgeons uniquement des ames et des intimes convictions, vous voyez d'ailleurs assis, le groupe sur lequel je travaille actuellment". 
Moi, intrigue : "Comment faites-vous cela, comment pouvez-vous forger quelque chose d'immateriel ?". 
Lui : "Tout simplement, il suffit de leur mettre martel en tete et de  leur faire croire dur comme fer". 
Je comtemplai alors, l'assemblee au regard eteint, et m'enfuis 
rapidement par ou j'etais entre. 

J'eus la surprise de me retrouver sur le parvis de l'eglise. 
  

Le chambellan, egare comme une brebis.

 

Retour au Début


Pour votre epee vous n'avez pas pense a l'epee de Saint-Georges il y a longtemps qu'il n'y a eu preneur..!!!! 
Je pense rester encore une journee dans la foret et je ferme boutique et repart a la recherche de mon chemin. Car je ne suis pas du genre a attendre longtemps le bon plaisir des gens.Je me debrouillerai bien !! 

A la grace de dieu!!
Nounou
 
Retour au Début


Le Pommeau de l'Epée
 
Ce dimanche matin jour des morts et jour de marche, je me suis donc  rendu au village pour acquerir une epee d'occasion. 
Las, grande fut ma deception, rien que des bouts de feraille, lames  rouillees et emoussees, manches fendus et joyaux ternes ou dessertis. 
Meme les cuisines n'en voudraient pour peler les patates. 
Apres un petit grog sur le pouce a l'auberge pour attaquer le brouillard je revins au chateau, chemin faisant je repensai a cette magnifique epee objet de toutes mes convoitises. Puisqu'il y a espoir que notre Nounou me ramene des graines de chardons, je decidai d'aller voir l'Alchimiste et me proposai de lui servir d'assistant afin d'acquerir une anse de son chaudron.

Je le trouvai dans les souterrains, assis sur la margelle du puits des 
pensees a renifler ses decoctions et prononcer moultes incantations. 
Le brave homme m'accueillit favorablement, etant donne dit-il que la 
vocation d'assistant se perdait et que ses derniers disciples avaient 
mal fini. 
L'un se prend pour une taupe et creuse des galeries partout , l'autre se prend pour un oiseau et tente de s'envoler en s'elancant des toits. Il me rassura toutefois en me precisant que ses prochaines experimentations ne necessiteraient plus de cobbaye mais demanderaient sueur et perseverence. 

J'ai signe, si prochainement vous apercevez un ahuri qui nage dans les douves rappelez vous qu'il etait un brave chambellan. 

Le Chambellan, engage (a l'essai).

 

Retour au Début